Come back

Je ne reviens que brièvement pour m’amuser de voir nos amis de gauche retrouver un peu d’enthousiasme à l’occasion de la mise en examen de Sarkozy.

C’est après tout leur premier motif de réjouissance depuis deux ans de présidence normale, ce ne serait pas très charitable de leur reprocher d’en sourire pendant quelques heures.

Le premier et probablement aussi le dernier, à moins d’une performance de l’équipe de France au Brésil.

 

Publicités

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s