Genre il n’y a pas de théorie

On explique ici et là que la théorie du genre n’existe pas. Que c’est un vilain procès d’intention. Un délire paranoïaque de ces fous de dieu cathos qui flirtent avec le fascisme.

J’assistais hier en fin de journée à la causerie donnée, comme à chaque début d’année scolaire, par l’institutrice de la classe de CM2 de mon fils, une trentenaire souriante qui nous a fait une très bonne impression.

Au cours de l’heure et demi qu’a duré cette réunion, elle a précisé l’emploi du temps et évoqué différents sujets : lectures, projets, sorties, devoirs, notations qui nous laissent penser qu’elle prépare aux enfants de sa classe une bonne année scolaire, sérieuse et intéressante.

Elle nous a également informé qu’elle n’enseignerait pas cette année, je la cite, la théorie du genre. La pauvre femme ne devait pas savoir que ça n’existe pas.
Elle a précisé, je cite toujours, que ça se fera au collège l’année prochaine. Apparemment, elle n’est pas la seule.

Vous conviendrez je l’espère avec moi que pour une théorie qui n’existe pas, ça à l’air rudement concret.

Quant à l’enseignement de cette théorie imaginaire, formellement démenti, on pourrait facilement avoir l’impression qu’il se prépare, voire qu’il commence dès à présent. Heureusement, je ne suis pas tombé dans le panneau.

Publicités

6 réflexions sur “Genre il n’y a pas de théorie

  1. Et que comptez vous faire pour votre fils l’année prochaine ?

    je lancerais bien une théorie de la déscolarisation (qui semble exister de plus en plus) pour que les parents retrouvrent leur fonction d’éducateurs prioritaires …

  2. La « théorie qui n’existe pas » mais qui s’enseigne…Faut voir ce qu’en dit un fameux blogueur de gouvernement :
    « Nicolas
    Quel rapport avec la théorie du genre qui n’existe que dans vos esprits ? Quel rapport avec les rythmes scolaires qui ne font que revenir vers ce qu’on avait avant ? » (sic et lol)

    C’est chez Koltchak, billet « L’intelligence et la détermination d’une dictature » (27 Décembre)

    Dans le même ordre d’idées, les races n’existent plus mais le racisme est fustigé par des professionnels de la chasse à l’homme.

    Bonne année et tous mes voeux à vous et à vos proches !

    1. Ca sent la question piège à plein nez ça ; )

      Je vais quand même vous répondre.

      Vous entendez quotidiennement toutes sortes de délires, proférés fort doctement par toutes sortes d’illuminés, tous convaincus mordicus qu’ils détiennent la vérité et qu’il mènent un combat du Bien contre le Mal.

      Certain(e)s croient dur comme fer que les hommes veulent asservir les femmes, les soumettre et en faire leurs esclaves.
      Pourquoi ? A ben ils savent pas trop, l’argent peut-être, mais c’est pas ça la question puisqu’on vous dit que c’est le Bien contre le Mal.
      Comment ? Ils pensent qu’une sorte de lobby d’hommes hétérosexuels maintient sa domination en transmettant à ses enfants des stéréotypes sexuels selon lesquels un homme et une femme c’est pas pareil.
      Ils pensent qu’il faut combattre cette domination et pour cela qu’il faut déconstruire dès le plus jeune âge ces stéréotypes sexuels, ce qui libérera les femmes du joug qui les écrase jusqu’au jour tant attendu où elle spourront pisser debout comme tout le monde.

      Donnez leur une once de pouvoir, laissez les faire prospérer leurs thèses, et ils seront bientôt capables réécrire les manuels scolaires.

      Tout cela ne doit pas vous étonner. Faisons une analogie.

      D’autres croient mordicus que des lobbys chimériques tirent les ficelles du monde dans l’ombre pour asservir les masses et en faire leurs esclaves.
      Pourquoi ? A ben ils savent pas trop, l’argent surement, mais c’est pas ça la question puisqu’on vous dit que c’est le Bien contre le Mal.
      Vous voyez à quoi je fais référence, nous en parlions hier sur votre blog.
      Ceux-là aussi pensent qu’ils mènent un combat libérateur. Eux aussi veulent réécrire les manuels scolaires (voir une partie de l’histoire qui aurait été instrumentalisée pour les asservir).

      Donnez leur une once de pouvoir, laissez les faire prospérer leurs thèses…

      En résumé, comme les enfants ont des amis imaginaires, tous ces gens ont des ennemis imaginaires. Allez comprendre.

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s