On me dit que l’égalité c’est pour aujourd’hui

Alors moi, comme j’aime l’égalité, je suis content.

Bon, ce soir j’avais prévu de regarder le match Bayern Munich – Barcelone avec des potes, donc je ne serais pas de la fête, mais je promets de consacrer au moins une bière à célébrer l’événement.

Avant ça, je voulais partager ma satisfaction avec vous.

Je dois avouer que je ne sais pas encore ce qui me fait le plus plaisir dans cette histoire, aussi je vais vous livrer les idées telles qu’elles me viennent.

Par exemple, si on retourne au moyen âge, disons il y a un an, je ne sais pas vous, mais moi je savais bien qu’il y avait des homophobes en France, des types un peu bas de plafond qui n’aiment pas les pédés parce qu’ils sont pédés. C’est moche, mais c’est comme ça. Enfin, c’était.
Parce que là, croyez le où pas, ce soir, à peine la loi votée, paf, terminé, fini, y’en aura plus. Ces gars là vont, vers 19h-19h30, avoir le rouge de la honte qui leur monte au front (qui doit être national) et il vont se rendre à l’évidence, ils se trompaient sur les pédés, qu’ils qualifierons dès lors d’homosexuels, et traiterons avec le plus grand respect.

Vous verrez.

Certains esprits chagrins viendront dire que oui, ce projet aura mis le pays à feu et à sang pendant des mois, et que ce n’est peut-être pas fini, et que peut-être il y a d’autres priorités que de s’écharper sur ce sujet.

Ben voyons. Ne les écoutez pas.

Ce sont des gens de droite. Probablement des catholiques intégristes. Peut-être même des vichystes.
D’ailleurs, comme le dit Sihem Souid avec un sens aigu de la mesure, et sans sombrer dans les amalgames douteux qui sont l’apanage de le droite, ces gens là n’ont ils pas des têtes de nazis ?

Je tiens à souligner le courage remarquable dont fait preuve cette jeune femme sur twitter, haut lieu du débat d’idée, en y menant la lutte contre l’obscurantisme. C’est d’autant plus méritant que son emploi du temps, entre la communication de la Gauche forte au PS et les chroniques au HuffingtonPost et au Point, lui laisse déjà bien peu de temps pour faire le métier de fonctionnaire pour lequel j’espère qu’elle est toujours rémunérée.

Je retiendrai aussi que le gouvernement a bien démontré qu’il avait un cap. Que dis-je, un cap ? Un engagement numéro 31. Et pas que. Il avait aussi une boîte à outil, prêtée par le Président lui-même. Et aussi une méthode, celle du dialogue, pour gouverner sans diviser comme le faisait son odieux prédécesseur.
D’ailleurs, le pays n’est-il pas de toute évidence enfin apaisé, ne sentez-vous pas cette vague d’enthousiasme communicatif qui parcourt toute notre société ? Je crois que ca saute aux yeux si on est de bonne foi. Peut-être un poil plus si on est de gauche.

A contrario, je ne retiendrai pas que des musulmans ont manifesté contre le mariage pour tous. Pas envie, ca m’arrange pas.
Enfin, heureusement, contrairement aux catholiques qui étaient une majorité fasciste haineuse homophobe et anti-républicaine, les quelques opposants musulmans n’étaient qu’une infime minorité, bien paisible, tolérante comme tout, et scrupuleusement respectueuse de la République.

Voilà, je ne vous cache pas que je suis quand même un petit peu déçu pour la PMA et la GPA qui ne font pas partie de ce spectaculaire progrès social, de ce sursaut salutaire qui va tirer notre pays de tous ses ennuis. Mais je suis confiant, ça viendra vite maintenant.

Merci à notre grand Président François Hollande pour ce grand succès de la gauche, vive la République, fuck freedom, et mort aux cons (vaste programme).

Publicités

Une réflexion sur “On me dit que l’égalité c’est pour aujourd’hui

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s