Carence du pouvoir

 » Ce n’est pas la rue qui fait la loi.  » François Hollande, Janvier 2013

Vous souvenez-vous de la grève de la fonction publique du 31 Janvier dernier ? La revendication principale des manifestants : la journée de carence mise en place par le gouvernement précédent fin 2011.

Trois semaines plus tard, Marylise Lebranchu annonce sa suppression.

Sur le site d’Europe 1 on pouvait fin janvier lire ceci :

Il n’existe pas de bilan officiel, mais des tendances émergent clairement, en tout cas dans les hôpitaux français. Selon les informations d’Europe 1, dans la moitié des plus gros établissements (les CHU), on constate ainsi une baisse de l’absentéisme depuis un an. C’est le cas à Strasbourg, à Lyon, Reims, Rouen, Nice, Dijon, Nantes ou Rennes. Et dans l’autre moitié, s’il n’y a pas de baisse, il y a un coup d’arrêt, alors que l’absentéisme était à la hausse les années précédentes. Le gouvernement attend de son côté pour se prononcer un rapport sur le sujet pour la fin février.

Et encore ceci :

cela représente tout de même une économie annuelle de 400.000 euros pour l’hôpital, c’est à dire 0,2% de la masse salariale, soit 10 emplois », témoigne ainsi au micro d’Europe 1 Pierre-Charles Pons, directeur général du CHU de Dijon, qui emploie 6.500 agents. « Cela fait des économies grâce aux jours de carences non payés. Et cela freine les arrêts de courtes durées, donc cela entraîne moins de désorganisation », se réjouit-il.

Et encore ceci :

« Nous enregistrons une baisse de 20% de l’absentéisme pour des maladies ordinaires. Ces 20% représentent à peu près 4.600 jours de travail sur ensemble personnel, soit 150.000 euros d’économie par an (…) c’est la première fois qu’on observe une telle tendance. »

Décidément, quelle gâchis ! Il devenait vraiment urgent que le gouvernement y mette bon ordre. La ministre l’a indiqué aux échos, « les effets sur l’absentéisme ne sont pas démontrés », et c’était « humiliant » et « injuste ».

A propos d’injustice, j’en profite pour annoncer une bonne nouvelle aux salariés du privé : ils resteront quant à eux soumis à un délai de carence de 3 jours pour le moment. Le délai ne passera à 4 jours que s’il n’y a pas d’alternative. Il faut bien que quelqu’un paye.

Publicités

3 réflexions sur “Carence du pouvoir

  1. « A propos d’injustice, j’en profite pour annoncer une bonne nouvelle aux salariés du public : ils resteront quant à eux soumis à un délai de carence de 3 jours pou »

    « Salariés du privé » plutot…

  2. « les effets sur l’absentéisme ne sont pas démontrés »… comment le seraient-ils en quelques mois ??!!!…
    il s’agit de la même excuse que celle fournit pour l’abrogation du dispositif Ciotti !!! les mesures ont-elles aussi été réellement appliquées ??!!!…. notamment dans ce dernier cas !!!
    « injuste et inefficace »… http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2012/10/25/la-senatrice-francoise-cartron-ps-le-dispositif-ciotti-contre-labsenteisme-scolaire-est-injuste-et-inefficace/ : les ministres et les sénatrices devraient se consulter avant de débiter les mêmes âneries !!!

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s