Purification médiatique

Décidément la gauche – oui celle qui accusait Sarkozy de vouloir contrôler les médias – a une conception bien particulière de la liberté de presse et d’opinion.

Je vous parlais il y a deux jours de la mise en demeure d’informer un plus à gauche envoyée par un député PS à un président socialiste fraichement nommé au CSA (en toute normalité).

Je découvre aujourd’hui que Jean-Luc Mélenchon et Alexis Corbière (conseiller de Paris et secrétaire national du Parti de Gauche) se sont eux aussi fendu d’un petit rappel à l’ordre, cette fois-ci au président de France Télévision sur le départ, Rémy Pfimlin et au même président du CSA qui reçoit décidément beaucoup de courrier en ce moment !

Il faut dire que France 3 a diffusé le 23 Janvier dernier dans l’émission « L’ombre d’un doute » le documentaire « Robespierre bourreau de la Vendée ? », qui aurait été déjà fois diffusé les 7 mars et 16 août 2012, et s’apprêterait à le rediffuser encore le 4 Mars prochain, ce qui traduit à l’évidence selon nos deux dentelières une entreprise de propagande contre-révolutionnaire et anti-républicaine.

Si la diffusion du 7 Mars 2012 est avérée, d’après Télérama et Télé Loisirs l’émission du 16 Août était consacrée au Chevalier d’Eon.
J’ai par ailleurs regardé l’avenir dans ma boule de cristal et aussi sur Télérama, et je n’ai vu ni dans l’un ni dans l’autre de signe de rediffusion du documentaire incriminé.

Je ne m’attarde pas beaucoup plus sur le contenu du courrier que vous irez peut-être lire vous même, où le duo d’historiens Mélenchon-Corbière explique que le documentaire est non conforme à leur idée de la vérité historique.
Vous avouerez qu’un documentaire qui laisserait penser que la révolution française a provoqué un bain de sang et que Robespierre n’était pas banc blanc dans l’histoire est une grossière falsification contre-révolutionnaire de l’histoire.
Chacun sait bien que c’est avec de l’eau de rose que Robespierre, Marat et compagnie exhortaient le peuple à distribuer des colliers de fleurs et des bisous à la noblesse et tous ceux qui pouvaient être suspectés de nourrir des idées contre-révolutionnaires ou non conforme à l’air du temps.

C’est pourquoi monsieur Pflimlin, tant qu’il est encore là, est prié de mieux se tenir s’il ne veut pas finir la tête au bout d’une pique :

nous attendons de votre part que vous preniez toutes les mesures pour que le contenu des émissions à caractère historique diffusées par le service public, soit marqué d’un esprit de sérieux et de rigueur historique.

… et par la même occasion, que son successeur se tienne pour dit que désormais l’orthodoxie idéologique des chaines publiques sera surveillée de plus près que sous le très laxiste gouvernement précédent, par un CSA déjà mis en demeure deux fois en une semaine de mieux contrôler les médias.

Publicités

2 réflexions sur “Purification médiatique

  1. C’est comme pour tout, il y a la bonne vérité historique et la mauvaise vérité historique.
    Faut juste choisir la bonne au bon moment, quitte à en changer après.

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s