Normal hebdo, semaine 9 : numéro spécial magie

Du 2 au 8 Juillet 2012 : justice et méthode

Le premier ministre, tapant du pied, l’a martelé : « Non, eh bien non, nous ne renonçons à rien. Non et non ! ». Dans un discours laborieux, parfois bafouillé, il a rappelé les promesses du candidat Hollande, auxquelles donc il n’est pas encore temps de renoncer officiellement.

Il n’y aura pas de tournant, pas de rigueur, pas d’austérité. Il y aura le redressement dans la justice, et le rêve sera ré-enchanté, et le monde sera plus beau, et plus juste.

Dans le redressement de la justice, le premier ministre s’estime conforté par le rapport de la Cour des Comptes. Et pourtant il n’y a pas de quoi !

Dans le redressement dans la justice, les impôts augmenteront, certes, mais de façon juste.

Les plus modestes seront épargnés. Moscovici le démontre d’ailleurs avec une grande maestria en expliquant même que les impôts diminueront pour les plus modestes. Regardez plutôt cet extrait de l’interview de Moscovici par Mazerolle sur BFMTV :

« Il y aura une diminution des impôts ». Comment ? Et bien tout simplement en n’augmentant pas la TVA, et pour les plus modestes évidemment. Elle est pas belle celle là ? Ils sont pas forts les socialistes ?
Qu’on se le dise, grâce au gouvernement, on va pouvoir bénéficier d’une diminution de 100% de tous les impôts qui ne seront pas augmentés. C’est tout simplement magique, mais il fallait y penser.

Voici une autre vidéo qui pourrait illustrer cette méthode magique :

Le train, encore et toujours, mais celui du redressement dans la justice, lancé à pleine vitesse vers des lendemains radieux.

Le redressement dans la justice sera aussi celui des grandes questions de société : droit de vote des immigrés, mariage et adoption pour les couples homosexuels, prostitution, et j’en oublie forcément.
Il se pourrait bien aussi que l’«antisémitisme des banlieues», c’est comme ça qu’il faut dire, vienne s’inviter parmi ces sujets de société comme un empêcheur d’angéliser en rond.

Et pour finir, c’est sous la pluie à Reims que François Hollande et Angela Merkel ont réaffirmé l’amitié franco-allemande. Reims où d’ailleurs on ne sait même pas comment le Président s’est rendu.

Publicités

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s