100% des salariés du privés favorables à une réduction du nombre de fonctionnaires ?

Il ne faut pas dire rigueur. Ni austérité. Ca met tout le monde mal à l’aise, et NVB trouve que c’est inapproprié. Elle préfère parler de «responsabilité budgétaire », d’autres préfèrent encore l’«effort national », pour 2012.

2013, ce sera une autre histoire.

Quelqu’un aurait-il l’amabilité de demander à ceux qui nous gouvernent d’arrêter de nous prendre pour des jambons. Ce serait gentil, merci.

Rigueur, austérité, responsabilité budgétaire, appelez ca comme vous voudrez, il va falloir que le gouvernement réduise les dépenses publiques. Ce qui pose naturellement la question des réductions des effectifs. On martèle à la tête de l’Etat que non non et non on ne réduira pas le nombre de fonctionnaires. On répète que c’en est fini de la RGPP et de sa règle absurde du non remplacement d’un départ à la retraite sur deux.
Au contraire, on va recruter 65.000 fonctionnaires sur le quinquennat, pour l’éducation, la police et la justice, et globalement, on maintiendra la stabilité des effectifs, en ne remplaçant plus qu’un départs sur trois, ou moins, dans les secteurs non prioritaires.

Qu’en pensent les français ?

Selon un sondage BVA pour le magasine Challenges et BFM, 59% des français seraient favorables à une diminution du nombre de fonctionnaires.

59% seulement ? J’aurai dit plus.

Un peu plus tôt au mois de Mars, Harris publiait une étude dans laquelle était posé le question de la RGPP.

Harris concluait que la majorité des français (59%) souhaitaient la suppression de la règle du non remplacement d’un fonctionnaire partant à la retraite sur deux.

Avec tout le mauvais esprit dont je suis capable, j’ai lu ce graphique différemment : 78% des français sont favorables à une réduction du nombre de fonctionnaires.

78%, ca fait beaucoup ?

Faisons un petit calcul. Sachant que la population active représente 28,3 millions d’individus, et sachant que la fonction publique emploie 5,4 millions d’individus, quel est la proportion d’actif salarié dans le privé ?

Réponse : 80,9%.

En réalité c’est un peu moins si on tient compte des entreprises publiques. Approximativement 78%.

En secouant tous ces chiffres, j’ai comme l’impressions que pas loin de 100% des non fonctionnaires sont plutôt favorables à une réduction des effectifs de la fonction publique.

Publicités

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s