Hollande, Carnet de doute, semaine #4

Du 28 Mai au 3 Juin 2012

Comme dirait (à peu près) Eva Joly, une semaine demi-folle, demi-molle sur le front Hollandais.

Mardi soir, invité du JT de 20h de France 2, notre président normopathe a fait l’étalage de toute sa simplicité ferroviaire. Mais il y a tout de même plus important que ces (im)postures ridicules. Questionné par Pujadas à propos de la situation en Syrie, notre Président n’écarte pas une intervention militaire.
Jeudi on apprend que Merkel et Poutine souhaitent tout faire pour éviter le recours à la force et privilégient une solution politique. Entre Paris et Berlin, les sujets de désaccord se multiplient depuis le 6 Mai, et ça n’augure rien de bon pour les négociations à venir.
Vendredi, la rencontre de Hollande et Poutine confirme le désaccord et la tension est palpable lors de la conférence de presse. Etrangement, alors que toutes les précédentes conférences de presse sont retranscrites sur le site de l’Elysée, on n’y trouve aucune trace de celle-ci. Et Le Monde (notre équivalent de la Pravda) reste étonnamment discret sur cette rencontre. Cherchez bien sur les deux sites, vous verrez.

Pour conclure ce sans faute diplomatique de notre nouveau gouvernement, la ministre de la jeunesse et des sports, Valérie Fourneyron, annonce le boycott de l’Euro 2012 en Ukraine par le gouvernement français.
« Pourquoi François Hollande n’annonce-t-il pas le boycott des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi [russie] en 2014 ? » questionne un proche du pouvoir à Kiev selon le Figaro.

Cette semaine, c’était la semaine de Manuel Valls. Lui, le plus à droite des membres du gouvernement, est le ministre préféré des français selon un sondage BVA. Ca en dit long, et d’ailleurs à gauche on s’en réjouit mollement dans le meilleur des cas.
Ayrault a annoncé ce vendredi que notre sémillant ministre de l’intérieur préparait un projet de loi pour lutter contre les contrôles d’identité au faciès. On pourrait mettre en place un récépissé qui m’a bien fait rire.
Au delà de la rigolade, ça aura été l’occasion pour les policiers de savoir ce que pense d’eux notre gouvernement : des racistes qui font mal leur boulot. A lire les réactions, je crois qu’ils ont apprécié.
Et c’est aussi l’occasion de m’étonner que « la méthode exemplaire », vous savez, le respect des partenaires sociaux, la concertation… n’ai pas été respectée. La précipitation et les effets d’annonces, n’était-ce pas ce que critiquaient véhémentement les socialistes ?

Un dernier étonnement pour moi cette semaine : les priorités.

Le président avait dit, vous vous en souvenez, « Ma priorité, c’est la jeunesse« . Cette semaine, le premier ministre nous dit que c’est le chômage. Ca alors ! On aurait changé de priorité sans que le Président soit au courant ?
Pour y voir plus clair, voyons quelles ont été les premières mesures du gouvernement : prolongation de la trève hivernale (la semaine dernière), revalorisation de l’allocation de rentrée, doublement du plafond du livret A, abrogation de la circulaire Guéant, lutte contre les contrôles d’identité au faciès. Ni jeunesse ni chômage dans tout ça. C’est de moins en moins clair.
Voyons alors les déclarations des ministres. Moscovici demande à l’ex-PDG d’Air France de rembourser la prime qu’il a perçue. Montebourg quand à lui déclare que « Le moment n’est plus à l’austérité mais à la croissance ». J’aurai ajouté que le moment n’est plus au chômage mais au plein emploi, ça ne mange pas de pain. Fabius, qui est je vous le rappelle ministre des affaires étrangères, n’a rien déclaré, ni à propos de la Syrie, ni à propos de l’Ukraine, où alors il a été puissamment ignoré. La plupart des autres se sont tus aussi.

Résumons nous : tout ça n’est pas clair du tout. Et avec tout ce petit monde qui va de meeting pour les législatives en tractage sur les marchés, j’ai l’impression que la priorité du gouvernement c’est de gagner les législatives, et qu’après, comme dit Montebourg, on fera ce qu’on pourra.

Je finirai avec une image que j’ai emprunté sur le site de l’Elysée :

Ce pupitre vide résume bien à lui tout seul l’état actuel de notre gouvernement.

A la semaine prochaine.

Publicités

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s