Condamnation de Montebourg : on ne se taira pas

Le ministre de l’industrie a été condamné pour avoir injurié les anciens membres de la direction de Seafrance. Pour ceux qui n’ont pas fait l’effort de chercher, voici ce qu’il avait déclaré en Septembre 2011 :

On peut dire à la SNCF que s’ils sont des incapables et qu’ils ont mis des escrocs à la tête de SeaFrance, ils vont l’aider à se relever

Les escrocs ont bêtement pris la mouche, susceptibilité mal placée, et ont porté plainte. Résultat : Arnaud Montebourg est condamné à leur verser 1€ de dommages et intérêts. Il n’y a franchement rien de bien grave, il faut l’avouer.

La droite, Morano en tête, s’engouffre dans la brèche pour reprocher au candidat entrant de ne pas respecter sa parole.
Il avait déclaré pendant la campagne qu’il « n’aurait pas autour de [lui] à l’Elysée des personnes jugées et condamnées ». Il parait logique, en vertu de ce principe, qu’en cas de condamnation un ministre, en l’occurrence Montebourg, soit débarqué du gouvernement.

Les sphères s’en mêlent. Les dedrouate s’énervent. Les degauches répondent « Vos gueules, c’est même pas grave comme condamnation ».

Jegoun écrivait hier : « Condamnation de Montebourg : qu’ils se taisent ! ». Et aujourdh’ui, dans un billet plein de sollicitude pour les blogueurs d’opposition que nous sommes, il enfonce le clou : « n’essayez pas de vous auto-persuader que le maintien de Montebourg au gouvernement pose le moindre problème et que les Français, à part ceux bien ancrés à droite, en ont quelque chose à foutre« . Et bien je vais essayer quand même de vous persuader que ça pose un problème, et pour tout le monde, à commencer par ceux qui ont voté Hollande au deuxième tour sans conviction.

Les blogueurs de gauche, qui n’ont pas encore gagné le droit d’être appelé blogueurs de la majorité, ont des défauts. Ils sont rarement de mon avis, ce qui est ridicule. Mais ils ont au moins une qualité : ils ont de la mémoire. Et pourtant dans cette affaire, quelques menus détails leur échappent, je vais les leur rappeler.

Il y a quelques jours à peine, le 15 Mai, François Hollande était investit dans ses fonctions de Président de la République. Il a, à cette occasion, prononcé un discours dont voici quelques extraits.

En ce jour où je suis investi de la plus haute charge de l’État, j’adresse aux Français un message de confiance.

C’est la première phrase. La confiance.

La première condition de la confiance retrouvée, c’est l’unité de la Nation. (…) La confiance, c’est l’exemplarité. (…) Le pouvoir d’Etat sera exercé avec dignité mais simplicité. (…) Et une scrupuleuse sobriété dans les comportements.

Ce n’est pas un homme politique ou un blogueur de droite qui parle, c’est François Hollande. C’est lui, et personne d’autre qui érige l’exemplarité comme une fondation de son quinquennat en prononçant ce discours. Les principes sont importants. Mais ils s’accommodent mal avec les exceptions, sinon ils perdent vite leur sens.

Donc de deux choses l’une. Soit Hollande respecte sa parole, Arnaud Montebourg est écarté du gouvernement pour cet écart de langage, pas scrupuleusement sobre, et qui lui a valu une condamnation. On lui trouve un remplaçant, des candidats aussi compétents ne doivent pas manquer. Ca met tout le monde d’accord, et on peut continuer à parler d’exemplarité et de confiance.
Soit on « ne fait pas tout un plat de cette histoire à 1€ ». Mais dans ce cas, qu’on m’explique pourquoi ce coup de canif à l’exemplarité. Pour affirmer quoi ? Quel est le bénéfice pour le gouvernement ? pour les citoyens ? Et surtout, qu’on en finisse avec les leçons de moralité dans l’exercice du pouvoir.

Publicités

5 réflexions sur “Condamnation de Montebourg : on ne se taira pas

  1. A y est, je viens de comprendre (eurêka !) : après lecture attentive de la charte que les ministres ont du signer, l’exemplarité concerne en fait le respect du code de la route… Un peu léger, certes, mais ceux qui attendaient que le Ministre du dressement reproductif dégage en sont pour leurs frais.

    Amicalement.
    Al.

  2. effectivement nous les blogueurs de gauche avons de la mémoire et nos blogs sont remplis de ministres condamnés et autres affaires scabreuses du quinquennat qui vient de s’achever. Mais je crois savoir que la justice va remettre de l’ordre dans certaines affaires.

    Quant à Montebourg, se faire condamner pour avoir traité d’escoc quelqu’un qui a été condamné à 9 mois de prison avec sursis et 40 000 euros d’amende pour avoir assisté au détournement de 305 millions d’euros de fonds publics dans l’affaire Elf, ça me parait surréaliste.

    Le sort de l’appel ne fait aucun doute.

    1. « ministres condamnés et autres affaires scabreuses du quinquennat qui vient de s’achever » : et encore, s’il n’y avait qu’eux !

      « certaines affaires » : ah bon, La Justice (avec majuscules, i.e. la bonne, la seule, la vraie, pas celle d’avant) aurait-elle quelques raisons de ne pas s’intéresser à toutes ?

  3. « des candidats aussi compétents ne doivent pas manquer… » Ah pardon ! Il y en a déjà deux fois moins, parité oblige : un homme se verra obligatoirement remplacé par un homme, et une femme par une femme, ou alors faut en remplacer deux de sesque différent. C’est té’ib’, la vie, depuis le 6 mai !

    -D
    Al.

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s