Hollande, carnet de doute, semaine #2

Du 13 au 19 Mai 2012 : exemplarité à gogo

L’investiture. Sans Ségolène Royal. Fabius, Aubry, Mosco… mais pas Ségo. Indésirable par alliance ?

Quelle journée mes amis, on s’en souviendra longtemps. D’abord une douche froide. Pas que pour nous, pour lui aussi, en remontant les champs, ce qui nous laissera cette image mémorable :

Et en fin d’après-midi, boum, la foudre sur l’avion, vous savez c’est celui qui a coûté horriblement cher, Air Sarko One, rebaptisé Air Normal One. Bon mais puisqu’il est là, autant s’en servir.

Ils ont élu un chat noir.

Je dis « ils » parce que pour le rassemblement, faudra repasser plus tard. Pour le moment, y’a législatives, alors pour le discours d’investiture, sur lequel je suis déjà revenu, Hollande à fait sobrement antisarkozyste. On ne change pas une méthode qui gagne.

Cette semaine était celle de la formation du nouveau gouvernement, le premier de l’ère normale.

Jean-Marc Ayrault est notre nouveau premier ministre. Cette nomination est exemplaire. Oui exemplaire parce qu’elle envoi un formidable message d’espoir aux jeunes condamnés à des courtes peines. Vous aussi vous pourrez devenir premier ministre un jour. Apprenez l’allemand, il semblerait que ça aide. Ca, c’était mardi.

Mercredi, nous attendions l’annonce du gouvernement à 16h. C’était sans compter sur le psychodrame auquel il a donné lieu. On apprend dans l’après-midi que Martine Aubry n’en sera pas. Elle qui avait déclaré « plutôt laver les chiottes » que de se contenter du ministère de la culture, retourne rue de Solférino, où elle sera une sorte de Première Dame pipi donc.

Ce n’est qu’un peu avant 20h que nous avons découvert la composition du gouvernement Ayrault I. Promesse tenue, il est paritaire. On est tout sauf sûr d’avoir mis le meilleur à chaque poste, mais il y a bien autant d’hommes que de femmes. 17 de chaque, soit 34 au total.

Il y a des têtes neuves, beaucoup, la plupart même, qui n’ont jamais exercé la moindre fonction ministérielle, ni même participé au moindre cabinet ministériel. Pas grave, ils improviseront. Le Monde publie un article pas très intéressant mais dont le titre en dit long : A la découverte du nouveau monde des ministères.
Oh bien entendu il n’y a pas que des têtes neuves. Fabius par exemple, 66 printemps au compteur, arrive au Quai d’Orsay. Il passe ainsi de Premier ministre le plus jeune à ministre des Affaires Etrangères le plus vieux de la Vème République.

Parmi les têtes neuves, il y a Najat Vallaud-Belkacem, qui a la double nationalité franco-marocaine, et Yamina Benguigui, qui a la double nationalité franco-algérienne. C’est une première je crois d’avoir des ministres binationaux dans le gouvernement de la République.
Les rumeurs qui circulent à propos de NVB espionne du Roi du Maroc relèvent sans doute du fantasme, mais quoi qu’il en soit, il me semble que la binationalité n’est pas compatible avec l’exercice de fonctions ministérielles. Vous vous verriez un ministre de la défense franco-iranien ?

On prête  sur wikipedia à Yamina Benguigui, ministre de la francophonie, le propos suivant : « à qualité égale, priorité au beur puisqu’il a eu plus d’obstacles à franchir qu’un blanc de souche ». S’il reste quelque part un journaliste sérieux, ca mériterait d’être vérifié, parce que comme connerie, ca se pose là, et pour une ministre fraîchement nommée, ça pose problème.

Un de mes préférés restera probablement notre ministre du « redressement productif » alias Arnaud Montebourg. Moi ça me fait voyager du côté de la Chine Populaire ou de l’URSS. Ses attributions sont pour le moment encore vierges sur le portail du gouvernement. Je trépigne d’impatience de les découvrir.

En dehors de sa constitution, ce nouveau gouvernement appelle plusieurs remarques. Promesse tenue en matière de rémunération, en matière de coût, c’est beaucoup moins clair. Promesse non tenue : il est où le ministre de la mer promis à Boulogne le 27 Mars ?

« C’est pourquoi, aussi, je suis venu à Boulogne pour dire que demain, si je deviens le prochain président de la République, dans le gouvernement que je composerai il y aura un ministre de la Mer. »

Et pour clore la semaine, le candidat élu est parti avec sa First Girlfriend, avec Air Normal One, où il a rencontré Obama. Jusqu’ici nous sommes toujours alliés.

Publicités

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s