Ayrault Premier ministre, quelle signal ?

« Je n’aurai pas autour de moi à l’Élysée des personnes jugées et condamnées » a déclaré la candidat Hollande le 14 Avril dans un entretien au JDD.

Je vous vois venir, c’est vrai qu’il n’a mentionné que l’Elysée, pas Matignon, mais quand même.

Je vous vois revenir, Me Eolas, après avoir refait ses calculs, nous explique qu’Ayrault ayant été réhabilité, il ne saurait plus être fait état de sa condamnation.
Et Mediapart aussi, ce qui est plus étonnant de la part des chantres de la liberté de la presse, de la liberté fondamentale selon Edwy Plenel qu’est celle d’informer le public.

Donc tout ce qu’il y a à savoir sur Jean-Marc Ayrault est à peu près ainsi résumé par Jegoun : homme politique socialiste germano-phone et -phile.

Cette nomination est un signal fort : un coup de menton qui veut dire « je fais ce que je veux maintenant », et un bras d’honneur à tous les électeurs qui ont cru la parole de François Hollande.

Comprenez-moi bien, je n’ai rien contre le bonhomme. Rien pour non plus. Mais il faudra m’expliquer pourquoi dans tous le PS il n’a pas été possible de trouver un autre Premier ministrable non controversé. D’abord pour respecter cette promesse pourtant simple à mémoriser, et a minima pour ne pas servir à la droite un argument dont elle ne se privera évidemment pas pendant la campagne pour les législatives.

Publicités

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s