Moi, simple citoyen de la République

Moi simple citoyen de la République, je ne veux pas pour Président d’un candidat qui n’est que le second choix de tous ses soutiens, mais le préféré de personne.

Moi simple citoyen de la République, je veux que le Président de la République s’occupe de tout. Je ne veux pas d’une présidence limitée à ce qui ne fâche pas, d’une présidence qui se préoccupe plus de la prochain échéance électorale que des problèmes à régler. Je préfère un Président qui ne craint pas de prendre des coups et d’être impopulaire à un Président qui soigne sa côte de popularité.

Moi simple citoyen de la République, je ne crois pas que la recette miracle à tous les maux soit, encore et toujours, d’augmenter le nombre de fonctionnaires en augmentant une dette déjà trop lourde. Je crois au génie du peuple français pour trouver des solutions intelligentes et moins coûteuses à l’Etat pour améliorer la qualité de ses services publiques.

Moi simple citoyen de la République, je vois notre pays se diviser, je vois des communautés qui cohabitent de moins en moins, qui s’isolent et se rejettent de plus en plus. Je crois que ce mal est profond, qu’il s’est installé lentement, et qu’il ne suffit plus de le balayer d’un revers de main en se posant comme candidat d’une France miraculeusement unie et apaisée par l’opération du Saint-Esprit.

Moi simple citoyen de la République, je crois que les partenaire sociaux doivent être respectés, entendus, et même renforcés. Mais, je considère qu’ils ne peuvent pas interdire la réforme lorsqu’elle serait impérieuse et approuvée par la majorité.

Moi simple citoyen de la République, je préfère que les dirigeants de la télévision publique soient nommés par le Président de la République de façon transparente, assumée et contrôlée, plutôt que sournoisement, entre soi, dans les alcôves d’un pouvoir omniprésent qui fait semblant du contraire.

Moi simple citoyen de la République, je crois que promettre la parité, c’est faire fi du plus élémentaire des bon sens. Je veux que le prochain Premier Ministre puisse constituer son gouvernement sans tenir compte de cette absurde contrainte, parce qu’il faudra choisir les meilleurs, peu m’importe qu’ils soient des hommes ou des femmes, plutôt que de ménager des susceptibilités imaginaires, ou déplacées.

Moi simple citoyen de la République, je trouve assourdissant le silence du candidat du parti de la tolérance quand ses troupes ou ses soutiens injurient à l’envie des citoyens qu’il devra gouverner pendant 5 ans en les traitant de pétainistes, de vermines, de fascistes, de nazis…

Moi simple citoyen de la République, je ne voterai pas pour un candidat qui n’a jamais exercé d’autres responsabilités nationales que celles de diriger un parti politique.

Moi simple citoyen de la République, je m’étonne qu’un candidat qui interdirait à ses ministres d’exercer un mandat local ait pu conserver la Présidence du Conseil Général de Corrèze tout en menant campagne depuis plus d’un an.

Moi simple citoyen de la République, je n’accorderai pas pas ma confiance à un candidat qui n’aime pas les riches, sauf quand ils sont de gauche.

Moi simple citoyen de la République, je me contrefiche qu’un aréopage de célébrités du show-biz soutienne un candidat plutôt qu’un autre. Leur opinion m’importent à peu près autant que celle d’un bulot.

Moi simple citoyen de la République, je crois que l’exemplarité n’est pas un synonyme de platitude, je crois que la normalité n’est pas un synonyme de renoncement systématique.

Moi simple citoyen de la République, je suis et je resterai un citoyen qui aime passionnément le pays dans lequel il a eu l’incroyable chance de naître et de voire naître ses enfants.

Moi simple citoyen de la République, j’irai voter dimanche, pour Nicolas Sarkozy.

Publicités

3 réflexions sur “Moi, simple citoyen de la République

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s