Sautez, dansez, insultez qui vous voudrez

Vous êtes au courant pour l’affaire du tweet de Baptiste Fluzin alias @soymalau ? Non ? Bon je vous la résume.

Nous sommes le 22 Avril, après 20 heures, devant la télé. Sur les plateaux, la soirée électorale bat son plein. Les portes-paroles vont et viennent dans cette danse de Saint Guy aussi inutile qu’habituelle, pour aller délivrer les mêmes discours sur toutes les chaînes, mais ça, vous le savez déjà.

Sortant de ses gonds – je le comprends un peu tant le spectacle est affligeant – le brave @soymalau dégaîne son appareil photo et, dans un geste rageur, bim :

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais il y a une suite.

Jean-François Copé et Nathalie Kosciusko-Morizet, se sentant probablement légèrement insultés aux entournures, demandent réparation – symbolique – et l’auteur est cité à comparaitre pour répondre de ses injures devant la justice.

Baptiste ne manque pas dans un soucis évident de transparence et d’information, d’en informer ses followers. La twittosphère s’émeut, s’énerve, s’écoeure, se cabre, s’affole, se contorsionne, se retweet.
Alors quoi ! Comme ça on a plus le droit de traiter les gens de fils de pute et de grosse salope sans se faire emmerder maintenant ! Mais c’est quoi cette dictature ? Ha, une preuve de plus de la mise à bas de nos libertés fondamentales par la clique néo-fasciste du candidat-sortant-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom !
Et puis elle s’essouffle la twittosphère, parce que ça fait quand même plusieurs heures que le sujet tourne et puis bon.

Baptiste, plus démangé par le soucis que par le remord, a publié aujourd’hui, le 1er Mai, un billet intitulé « j’ai injurié NKM et copé » pour, je le cite, « expliquer (et non pas justifier) » comment quelqu’un de « bien éduqué comme lui, poli le plus souvent, pas plus con que la moyenne » en est « arrivé là« .
Je vous la fais courte, c’était une réaction de désarroi. Le désarroi d’un homme blessé par l’état lamentable dans lequel Sarkozy à mis la France, sans compter qu’en plus il fait rien qu’à insulter des millions de français depuis 5 ans et pan dans sa gueule de candidat-sortant. Une colère presque saine finalement si on réfléchit hein ?

C’est fini ?

Pas tout à fait. Devant un tel scandale, la résistance du oueb s’organise et ses héros s’emparent de l’affaire. L’avant-garde de la liberté va faire rendre gorge à ces salauds de droite qui viennent te chercher des poux dans la tête si tu les traite à peine de fils de pute ou de grosse salope, alors que bon ils l’ont bien cherché comme l’explique Baptiste, tranquille comme lui-même.

Parmi ces héros, il y a Yann Savidan, blogueur gauchosphérique auréolé – olé ! – de la gloire de ses campagnes passées. Courageux de la plume, le camarade breton y va de son billet, , pour voler au secours du pauvre gentil Baptiste. Et il n’y va pas par quatre chemins. Il ne perd pas son temps à nier les faits ou dans de vaines justifications politico-oiseuses.
Non, il fait simple, il menace : soit Copé et NKM retirent leur plainte fissa et se laissent insulter gentiment comme toute personne de droite qui sait rester à sa place, soit la gauchosphère se rallie à son panache rose et s’en va t’en guerre, et attention aïe aïe aïe elle va te faire un putain de bad buzz et ca va chier 5 minutes pour le candidat-sortant et sa vilaine clique de méchants qu’ils en perdraient presque l’élection.

Sans blague ! C’est comme ça chez Savidan, tu te fais insulter et en bonus, tu fermes ta gueule, sinon, lui et ses copains, ils vont te faire ravaler ton extrait de naissance. Moderne, civilisé, de gauche quoi.

Alors surtout n’oubliez pas, dimanche prochain, votez Hollande hein, sinon, il pourrait bien vous en cuire.

Publicités

Une réflexion sur “Sautez, dansez, insultez qui vous voudrez

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s