L’affable Cécile Duflot et le crapaud

Une Grenouille vit un Boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n’était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s’étend, et s’enfle, et se travaille,
Pour égaler l’animal en grosseur,
Disant : “Regardez bien, ma soeur ;
Est-ce assez ? dites-moi : n’y suis-je point encore ?
– Nenni – M’y voici donc ? – Point du tout. – M’y voilà ?
– Vous n’en approchez point.” La chétive pécore
S’enfla si bien qu’elle creva.

“Nicolas Sarkozy fait de la politique comme un crapaud”
Dit la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le boeuf.

Publicités

Ne soyez pas timides

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s